juin 2015 archive

Le miel de rose

Pour cette recette, vous aurez besoin de 500g de miel et de 10 roses naturelles. Comprenez : ne venant pas du commerce, car souvent traitées et donc toxiques (d’un point de vue gustatif, of course). On ne voudrait pas que vous soyez malades !

Sélectionnez les pétales de roses impeccables : pas d’insectes, et on enlève les tiges, épines, et coeurs des fleurs. Vous pouvez ensuite mettre ces pétales dans une passoire puis les rincer abondamment à l’eau claire.

Roses Close Up

Disposez les pétales dans une poêle, avant de les faire chauffer à feu doux durant 5 min, en ne cessant de remuer. Ajoutez ensuite la totalité du miel, puis baissez le feu à l’apparition des premiers bouillons et laissez frémir durant 30 min avec un couvercle.

Il ne vous reste plus qu’à filtrer le tout en écrasant les pétales, puis à disposer dans des bocaux stérilisés. Le tour est joué, on parie que vous allez faire sensation !

La très bonne confiture de tomates pas mûres

Pour cette recette originale, vous allez avoir besoin, au choix, d’un potager (amis Parisiens, vous pouvez directement aller à la prochaine réponse) ou d’un maraîcher sympa.

Eh oui, car les tomates vertes ne sont pas issues d’une variété spéciale, ce sont simplement des tomates pas mûres ! Il faudrait donc que quelqu’un vous garde de côté 500g de tomates vertes, et que vous achetiez 300g de sucre et 1 citron.

url

C’est bon ? Maintenant, rentrons dans le vif du sujet :

Rincez vos tomates et coupez les en rondelles très fines. Disposez ensuite le fond d’un plat en terre de tomates, puis de sucre […] jusqu’à épuisement des ingrédients.

Ensuite, laissez macérer votre préparation durant 24h, à température ambiante.

Le lendemain, versez le tout dans une casserole puis faites cuire tout doucement pendant 2h avec le jus et le zeste du citron. Mettez en pots (stérilisés, bien sûr) ; le tour est joué !

Les bonbons de coquelicot (maison !)

Eh oui, les coquelicots ne sont pas que beaux dans les champs ou en illustration d’un célèbre parfum ! Pour cette recette originale, il vous faut :

250g de pétales de coquelicots et 1kg de sucre. C’est tout !

/!\ Dans le coquelicot, seules les pétales sont comestibles ! Toutes les autres parties renferment une sève toxique (et nous n’avons pas du tout envie de vous intoxiquer !)

Dans une casserole, versez 1 litre d’eau et ajoutez les fleurs, jusqu’à ébullition. Baissez ensuite le feu, puis laissez frémir au minimum 1/2h de façon à laisser réduire votre mélange. Il ne doit plus y avoir une trace de fleur, seulement une décoction de couleur rouge (comme l’image)

5url

Dans une autre casserole, mettez votre kilo de sucre avec un peu d’eau, puis faites cuire jusqu’à ce que le sucre se solidifie puis se casse lorsqu’il va refroidir.

Versez votre préparation fleurie sur le sucre (et commencez à humer ce doux parfum… miam !), mélangez puis transférez dans un plat rectangulaire légèrement graissé au préalable.

Vous pouvez désormais couper en petits cubes, puis rouler le tout dans un peu de sucre en poudre. A conserver dans une boîte en fer blanc, si tout n’est pas mangé immédiatement !

Le Festival International de la Photographie Culinaire

Visuel-HP-3

Vous avez jusqu’au 14 juin pour aller admirer au Carrousel du Louvre une cinquantaine de photos en compétition officielle pour 2015 !
Le thème de cette année est « Nourrir la planète, énergie pour la vie« , en écho à l’Exposition Universelle de Milan.
Un prix spécial « Carrousel du Louvre » sera décerné aujourd’hui-même par un jury parrainé par le chef trois étoiles Yannick Alléno (quand même !)
C’est ouvert de 10h à 20h tous les jours, et c’est gratuit… Alors pas d’excuses, on file vite voir ces photos d’artistes !